Unkle
Nos experts
FAQInscriptionConnexion

Location - 5 problèmes possibles avec le garant physique

5 problèmes avec un garant pour une location

5 problèmes avec un garant pour une location

Il arrive de rencontre plusieurs problèmes avec un garant pour une location. Il arrive en effet que le garant veuille se retirer du bail, qu’il n’ait pas des revenus suffisants ou qu’il décède au cours du bail. D’un point de vue du propriétaire, celui-ci peut refuser un garant s’il estime que sa situation n’est pas stable ou qu’il ne gagne pas assez.

Voici 5 problèmes récurrents que l’on peut rencontrer.

1 Je n’arrive pas à trouver un garant

Même si le fait d’avoir un garant n’est pas obligatoire, le propriétaire exige systématiquement un garant pour se protéger des impayés.

Pour obtenir un garant, la solution la plus abordable reste de demander à ses proches. Si personne n’accepte, ou ne peut se porter garant pour votre appartement, vous pouvez faire appel à un garant moral comme Unkle.

2 Mon garant veut se retirer ou ne paye pas

La loi ne permet pas au garant d’un appartement de se retirer du bail. L’acte de cautionnement interdit au garant solidaire de se retirer avant la fin du contrat.

Seul un accord écrit du propriétaire et du locataire peut permettre au garant de se désengager.

Avant de vous porter garant pour un locataire, veillez à bien s’assurer de sa solvabilité.

Mon garant n’a pas des revenus assez élevés

Normalement, toute personne peut être garant pour un locataire à condition d’avoir un revenu suffisant.

On estime qu’un garant doit gagner au minimum 3 fois le loyer.

C’est au propriétaire de juger s’il estime qu’un garant gagne suffisamment. Le propriétaire préfère en général un garant qui n’a pas de crédit en cours et qui est en CDI.

Plus les loyers sont élevés (Paris, Bordeaux) plus il sera difficile de trouver un garant qui gagne assez pour convaincre le propriétaire de vous louer.

4 Mon garant est décédé, je fais quoi ?

Si la caution décède au cours du bail, le contrat prévoit en général que c’est aux héritiers de payer.

Si rien n’est précisé dans l’acte de cautionnement, les héritiers ne sont pas tenus de couvrir les dettes qui précèdent le décès du garant.

Même en cas de décès du garant, le contrat de location n’est pas frappé de nullité.

5 Le propriétaire refuse mon garant

Le propriétaire est tout à fait dans son droit de refuser un garant pour des motifs financiers. Il peut refuser un garant si :

  • Il n’a pas de revenus suffisants (3 fois le loyer)
  • Il n’a pas une situation suffisamment stable pour couvrir les dettes du locataire

Un garant ne peut pas être refusé sous prétexte qu’il n’a pas la nationalité française ou qu’il soit originaire des territoires d’outre-mer. On retrouve plusieurs cas sur Twitter de locataires qui se plaignent du refus de leur garant sous prétexte qu’il est issu des DOM-TOM (ce qui est illégal).