Unkle
Nos experts
FAQInscriptionConnexion

Garant pour location - 10 points clés

10 choses à savoir pour se porter garant pour une location

10 points à savoir sur le garant pour une location

Vous recherchez un appartement, mais le propriétaire vous réclame un garant pour votre location. Le garant, la caution, vous n’y comprenez rien ? Unkle fait le point avec vous en 10 points clés. Bonne lecture !

1 Définition garant : qu’est-ce qu’un garant (caution) ?

Le garant est une personne qui se porte caution pour un locataire. C’est lui qui prendra en charge : « les impayés de loyers et charges + les frais de remise en état du logement ».

Le garant physique : La solution la plus courante, c’est un ami, un parent ou un proche du candidat locataire.

Le garant institutionnel : C’est une société (comme Unkle), un institut bancaire, ou une compagnie d’assurance.

Pourquoi faut-il un avoir un garant ?

En théorie, il n’est pas obligatoire d’avoir un garant pour un logement, cependant le garant est très souvent demandé par le propriétaire.

Le garant sert à rassurer et protéger le propriétaire contre les impayés de loyers. Si le locataire ne paie pas, le propriétaire demandera au garant de le rembourser.

Louer sans garant est difficile, car aucun propriétaire ne souhaite prendre des risques avec un locataire qui serait insolvable.

3 Qui peut être garant ?

Le garant est généralement un proche du locataire, parent, ami, famille (garant physique).

La personne qui se porte garant doit avoir une situation stable et être solide financièrement. De préférence, loger en France afin de rassurer le propriétaire.

Le propriétaire privilégiera le garant avec les meilleures garanties financières (CDI et salaire 4 à 5 fois supérieur au loyer).

En passant par un garant moral comme Unkle, les démarches sont plus rapides qu’avec un garant traditionnel.

4 Responsabilité et rôle du garant

Permettre au locataire de louer : Sans garant, aucun propriétaire n’accepterait de louer à un tiers sans avoir de garanti. Postuler à un logement avec un garant solide est un vrai plus pour le locataire.

Protéger et rassurer le propriétaire : Le propriétaire cherche avant tout à être payé chaque mois. Le garant lui assure donc une sécurité. Il peut se dire : « Si x ne me paye pas, au moins le garant me remboursera ».

Rembourser les dettes du locataire : Dans le cas d’une caution solidaire, le propriétaire peut demander au garant de le rembourser dès le premier impayé.

5 Caution simple ou garant solidaire

La caution simple : La procédure est stricte. Le propriétaire doit s’attaquer en priorité au locataire. Le bailleur devra faire des relances (mail, appel) et envoyer par recommandé avec AR des commandements de payer rédigés par un huissier de justice. Si la procédure échoue, le propriétaire doit envoyer un recommandé au garant en lui indiquant précisant que la procédure n’a pas fonctionné.

La caution solidaire : C’est la caution la plus utilisée par les propriétaires en France. Elle lui permet de réclamer les loyers non réglés directement au garant sans passer par le locataire. Le bail doit porter la mention : « caution solidaire ».

6 Les conditions pour devenir garant

Pour être garant, il faut remplir chacune de ces 3 conditions :

  • Gagner 4 à 5 fois le montant du loyer (charges incluses)
  • Avoir une situation stable (CDI hors période d’essai, fonctionnaire, retraité, allocations)
  • Avoir un historique en France

En bonus, les propriétaires préfèrent les garants qui :

  • Sont facilement joignable et vivent en France, voir dans la même ville
  • Ne garantissent pas plusieurs locataires à la fois
  • N’ont pas un remboursement de mensualité en cours

Les documents à fournir au garant :

  • Justificatif d’identité + domicile
  • Bulletins de salaire, fiche de paie, avis d’imposition

Dernière étape, le garant sera accepté par le propriétaire, il devra remplir l’acte de cautionnement qui fixe l’étendue de ses obligations (loyer maximum garanti + duré de l’engagement de la caution).

7 Les différents organismes pour trouver un garant

La garantie loyers impayés : La GLI est une assurance payée par le propriétaire (3 ou 5 % du montant du loyer). La compagnie d’assurance rembourse le propriétaire en cas d’impayés.

La caution bancaire : Elle consiste à virer une forte somme d’argent (près de 12 mois de loyer) sur un compte bloqué. Le propriétaire se servira de l’argent du compte pour se rembourser.

Les organismes d’État : La garantie Visale proposée par Action logement peut se porter garant gratuitement pour les locataires de moins de 30 ans dans certaines conditions de loyer et de géographie. Cette garantie n’est pas toujours acceptée des propriétaires et des agences qui peuvent la refuser (démarches d’expulsions à réaliser par les propriétaires et peur de l’insolvabilité du locataire).

8 Durée de l’engagement et acte de cautionnement

Caution durée déterminée : L’acte de cautionnement indique la durée de l’engagement de la caution. L’engagement du garant couvre en général l’ensemble de la durée du bail.

Caution à durée indéterminée : Ce type de caution est plus rare et peu employé. Si l’acte de cautionnement ne précise pas de durée, le garant doit s’acquitter des dettes du locataire jusqu’à la fin du bail.

Le garant s’engage pour l’ensemble de la durée du bail et ne peut pas se désengager en cours de route.

L’acte de cautionnement : C’est un document essentiel qui engage le garant à payer en cas de défaillance de la part du locataire. Il précise jusqu’où va l’engagement du garant (montant du loyer maximum à rembourser). Il est signé par le garant et le propriétaire.

9 Les risques de se porter garant

Un acte lourd : se porter garant pour un locataire n’est pas un acte anodin. Il faut bien peser le pour et le contre et avoir confiance en la solidité financière du locataire qu’on garantit. Il faut bien se dire qu’il est possible que le locataire ne paye pas.

Devoir potentiellement payer plusieurs milliers d’euros de loyer : Si le locataire ne paye pas, la caution peut se retrouver à payer : les retards de loyers + les charges + les travaux pour remise en état après dégradation.

Impossibilité de se désengager : le garant est tenu de rembourser les impayés du locataire pour toute la durée du bail.

Éviter de vous porter garant pour plusieurs locataires : 1 loyer à rembourser c’est déjà énorme (entre 500 et 800 €) alors 2 ça fait un peu trop ! Si vous vous retrouvez à devoir assurer plusieurs locataires, ne prenez pas de risques et réfléchissez-y à 2 fois.

Peut créer des problèmes d’argent au sein des familles : Aller expliquer à son garant (père/mère/oncle) qui nous a fait confiance qu’il va devoir payer pour-soi est très inconfortable.

10 Le garant moral : Unkle

Chez Unkle nous sommes conscients que peu de gens remplissent toutes les conditions d’éligibilité pour trouver un logement. C’est d’ailleurs après avoir été dans cette situation que nos cofondateurs ont créé Unkle.

Nous nous chargeons de booster votre dossier de location et de convaincre le propriétaire de vous louer son logement.

Unkle peut devenir votre garant et vous permettre de décrocher « le logement de vos rêves ». Il suffit de postuler sur notre site (3 min), nous vous recontacterons sous 2 h et votre dossier peut être validé sous 24h.